CORÉE

Pour sa première exposition à Séoul, DOAM puise son inspiration dans la musique traditionnelle coréenne, envoûtée par les percussions et éblouie par les costumes. « J’avais travaillé, en France, le thème de la musique jazz ; c’est donc un thème qui s’est imposé à moi en arrivant à Séoul. J’ai voulu montrer et partager avec le public coréen,  les œuvres que la Corée m’avait largement inspirées pendant plusieurs années et l’émotion suscitée par les Samulnori. « J’ai choisi de peindre les Samulnori parce qu’ils représentent la tradition populaire coréenne ; Samulnori vient de Nong-ak la musique de fermiers ; c’est une musique folklorique composée d’acrobates, de danses folkloriques, de rituels inspirés de la tradition chamane et bouddhiste. Chaque percussion instrumentale représente un élément climatique: 

le Jing le vent, le Janggu la pluie, le Buk les nuages et le Kwaengwari le tonnerre, créant ensemble l’équilibre entre le ciel et la terre".

"Samulnori" = "Quatre Instruments" 

SAMULNORI

MASQUES

TOTEMS